• 1821 visits
  • 61 articles
  • 0 hearts
  • 105 comments

Petit commentaire de ma dissertation du BAC ! 11/06/2007

http://www.inlibroveritas.net/lire/oeuvre10597/messages_de_l_auteur.html

Sur le sujet 1 des séries Littéraires : (Toute prise de conscience est-elle libératrice ?)

J'ai passé l'épreuve (Série L) de philosophie, le sujet sur la prise de conscience et la liberté m'a occupé toute la matinée et cette thèse a été abordée dans le développement de la dissertation rendue pour le BAC dans laquelle j'ai notamment insisté sur la différence entre contrainte et obligation. La thèse que je défendais était la suivante : La prise de conscience n'est pas libératrice en elle-même mais elle est une porte d'entrée au processus de libération de l'esprit qui passe par un travail spirituel important (celui de voir les nécessités comme des obligations et non comme des contraintes par exemple mais aussi de savoir équilibrer entre la recherche du pouvoir et la recherche de la sagesse).

Est-on d'autant plus libre qu'on est indifférent au jugement des autres ? 09/06/2007

J'ai retrouvé ma première dissertation de l'année, je la recopie en l'améliorant un peu. Morceaux choisis pour les petits philosophes en herbe^^.

Si je suis indifférent, je crois être libre mais la liberté ne passe t-elle pas également par la connaissance de soi ? Et qui me l'apportera si ce n'est autrui ? Or, si je fais mes choix en connaissance de cause, ne suis pas plus libre encore que si je me rapportais à mon seul jugement ?

Le jugement de Dieu ne peut pas s'appliquer aux hommes car il est autre, il n'entre pas dans le cadre de référence de tous les hommes car Dieu est autre et pas autrui. Donc Dieu ne peut juger les hommes tout comme les hommes ne peuvent juger Dieu car le lien qui unit un homme à son dieu ne passe pas par le jugement ce qui laisse un vide dans l'homme qui n'a que son dieu, cette liberté s'appelle l'indifférence.

Il est essentiel pour conquérir sa liberté de discerner le but positif derrière le jugement d'autrui et de déterminer en quoi il peut m'être profitable. (...)Si on veut être libre, il faut savoir discerner les jugements qui nous sont utiles et ceux qui ne nous le sont pas.

Commentez ces quelques phrases avec vos avis, ils sont précieux.^^

Lisou ! 09/06/2007

Voilà c'est une fille géniale et très gentille ! Je t'oublie pas Lisou, bonne chance pour ta Terminale !

Las armas secretas 07/06/2007

"Les armes secrètes" est une nouvelle de Julio Cortàzar qui se passe dans les années 60 à Paris. Le personnage principal, Pierre est avec Michèle, une femme énigmatique qu'il a l'impression de ne pas connaître. Il cherche à être seul avec elle mais lorsqu'il y parvient, hors du cercle d'amis, elle reste un mystère insondable. Dans ses rêves, elle est comme un arbre au centre de lui-même, mais ces feuilles qu'il croit voir, sont-elles vertes ou bien mortes ?

Cécile 07/06/2007

Voilà c'est ma p'tite Cécile !^^ Elle est en troisième et fait de la danse.

Jamais je n'ai rencontré de jeune fille aussi douce, il semble qu'elle attire l'air autour d'elle... ses regards sont étranges et dérangeants, je ne t'oublierai jamais Cécile. Je t'embrasse.