Une description de fête...

Comments (3) :

  • Louve

    22/10/2009

    Kikoo
    je pensais à toi alors j'ai profité d'un moment de répit pour flâner sur ton site
    (en espérant trouver autre chose que le modem :p) et ça a marché
    j'aime ta manière de décrire les soirées et c'est pas pour rien que nous sommes amis!
    mais je nuancerai en disant que lorsque l'on a vraiment envie de se lâcher
    et qu'on a quelques bons amis présents à la soirée en question, ça peut vraiment
    être génial, simplement se sentir vivre et apprécié voire entrer en transe :p
    ou encore (et cela m'est aussi arrivé) se retrouver à parler de sujets intéressants et tout
    ce à quoi on ne s'attendait pas du tout au départ.
    Après, c'est sûr qu'il s'agit là dans l'ensemble d'exceptions (d'où le fait que je fais mille fois plus
    de petites soirées intimistes que les autres) mais je tenais à rendre honneur à certaines soirées
    vibrantes, réjouissantes que j'ai passées et sans sexe lol

  • I-Masato-I

    01/06/2008

    Super ce roman, et super cette tof XD, j'progresse en gratte en +

  • yashn

    10/05/2008

    Ca s'passe comme ça (chez Mc'Donald) dans beaucoup de soirées.

    Souvent, cela commence en entrée par de grands groupes discutants de choses et d'autres, travail et amis, mangeant des chips, parfois buvant un peu d'alcool. En plat du jour, les gens se mettent à la danse, et ils sont ridicules à souhait. Et cela se termine par beaucoup d'alcool, un unique groupe qui discute sans savoir ce qu'il dit, un peu de shit par-ci.
    Des lumières toujours tamisées, les autres laissant place à des lampes stroboscopiques pour mettre de l'animation. Des musiques entraînantes...

    En tout cas, une question que je me suis posé à ce sujet : en quoi la cigarette, l'alcool ( j'entends, l'abus ) et la drogue ( parfois le sexe ) ont leur place dans les soirées ? Déjà, ce n'est pas dans toutes les soirées, mais celles des jeunes adultes, voulant montrer qu'ils sont grands et ne connaissant pas encore les limites. Mais de ces soirées, ont retient surtout de bons moments : une grosse partie de délire entre amis, bien que je pense que ce n'est pas la sincérité qui prime, et qu'avec les abus on s'en éloigne même. Par contre, notre raison, elle, s'en retrouve altérée, delà s'ensuit une moindre résistance à toute forme d'excitation, entre autre.

    Je ne crois pas que les gens ne savent pas quoi dire, simplement qu'ils suivent un "protocole d'approche". Beaucoup de gens ne se connaissent pas forcément, parler un peu de sa vie permet de faire connaissance... C'est juste que le temps d'une soirée, cela n'ira probablement pas plus loin. C'est en tout cas un bon moyen de se lâcher un peu ! ( Bien que certains, n'est-ce pas, se lâchent même beaucoup :D )

    Bon, mais parlons un peu de ce que tu as fais... Je suis d'accord avec tout ce qui concerne l'ambiance, par contre un point sur lequel je n'adhère pas : tu dis que dans ces soirées, l'on parle ne sachant que dire, je ne vois pas pourquoi. Parce que l'on n'a rien préparé à l'avance ? C'est normal, car ceux qu'on connait on leur parle en d'autres temps et les autres on ne les connait pas. C'est plutôt à mon sens de l'improvisation que le fait de ne pas savoir quoi dire. On ne parle pas pour meubler, au début certes on cherche à capter l'attention, mais après les sujets peuvent venir.

    En conclusion : je ne crois pas que c'est soirée sont un tout, mais plutôt une succession dans le temps de petites choses qui, lorsqu'une arrive, celle d'avant disparaît.

    NOTE : Le photographe, à mon avis, ne voulait pas embêter les autres en utilisant un flash. Par contre, en effet toi tu avais bien bu pour ne pas te rappeller qu'il avait bien pris un verre de source et un de vodka, ce qui faisait quand même de lui de loin le plus sobre ^^

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.224.2.123) if someone makes a complaint.

Report abuse