Compte-rendu : Réunion de "Vernon, une ville pour tous" du 20 avril 2009

Réunion du 20 avril 2009

Avec Guénolé Lemoaligou, sur les développeurs d'éoliennes

Introduction d'Emmanuel Gauthier
1 : Élections européennes : je voulais m'associer à cette campagne parce que le thème du développement durable compte énormément pour moi. Nous avons la chance d'être bien représentés. Les sondages sont favorables au MoDem.
Organisation : Il faut mobiliser les adhérents et les militants. Nous recevons Corinne Lepage le 18 mai.
2 : Loi Bachelot. Dans le Démocrate,(NLDR : Principal journal vernonnais) : il y a 15 jours, nous avons écrit un article sur cette loi. J'ai eu des retours plutôt positifs de la part des vernonnais et de l'association de défense de l'hôpital de Vernon.

I : Guénolé Lemoaligou
Merci de m'avoir m'invité. Je vais parler du développement durable et de l'importance de l'énergie. Je suis arrivé au MoDem au moment des municipales d'Évreux. Je suis paysagiste des PSG. Dans mon métier, le développement durable n'est pas l'enjeu principal. J'ai travaillé en urbanisme (éco-quartiers), et à Évreux j'occupe un poste sur les impacts liés à l'éolien dans un bureau d'études lié à l'environnement (industriel).
C'est très technique, j'ai une méthodologie. Je ne suis pas un militant de l'éolien. Il y a eu un certain nombre de perversions : spéculation et comportement « requin » des développeurs éoliens, ce qui a desservi l'industrie.
Préambule développement durable : 2 Enjeux
- Economie d'énergie
- Biodiversité
Quand je dis ça, 70% à 80% de la réponse se trouve dans l'économie d'énergie. Comment économiser l'énergie ? Cela paraît complètement irréaliste. Pourtant, les bobos qui mangeaient du bio étaient un petit groupe très engagé à Paris il y a 15 ans, et aujourd'hui manger bio n'est plus un acte militant.
Notre livre de chevet doit être le protocole de Kyoto. Quand on regarde dans le détail, il y a toujours énormément de déception. Yves Cochet a fait une intervention très pertinente : Comment résoudre la crise en quatre méthodes).

Voici une intervention de ce député, que je trouve, même si je ne partage pas sa vision du développement durable ou la critique qu'il fait de ce concept, très intelligent et très intéressant parce qu'il pense les choses différemment de la vulgate politique : http://www.dailymotion.com/video/x34z1y_grenelle-de-lenvironnement-yves-coc_politics

Engagements : règle des trois vingt, 20% d'énergie renouvelable.
En formation, j'ai revu différentes statistiques. Polémiques sur les modèles qui permettent de juger l'évolution du climat.
(Intervention d'Emmanuel : Economie de marché. Les marchés doivent modifier les comportements des gens en donnant des signaux financiers. On doit donner un prix au C02. De cette manière, on intègre cet indicateur-prix dans les ménages.)

Exposé sur l'éolien :
Exemple intéressant. On a pris des engagements pour avoir 20% d'énergie renouvelable à Kyoto. L'énergie éolienne aujourd'hui, tout le monde la paye avec une surtaxe. Un certain nombre d'investisseurs se sont lancés dans l'éolien alors que le marché est en expansion. Il faut trouver des sites favorables : problèmes d'ordre humain (bruit, sécurité), écologiques et paysagères. (pas de paysages bocagers)
La plupart des projets éoliens n'aboutissent pas, par exemple si on peut voir une éolienne depuis un site touristique. La France est la neuvième économie en dépense par touriste mondiale alors qu'on est première destination.
1 parc d'éoliennes sur 20 sort de terre. (95% d'échec des projets)

(Intervention d'Emmanuel : Si tu proposes de vivre comme les africains, si tu proposes de faire avancer le nucléaire, ça ne marche pas. Il faut voir les enjeux politiques et économiques des ENR, et aller vers un mix énergétique : biomasse, photovoltaïque, éolien. Ce qui ne plaît pas à un certain nombre de leaders, c'est que les énergies renouvelables sont décentralisées.
Mais si tu comptes sur l'engagement des gens seulement, ça ne marchera pas. Le driver des comportements humains, c'est : je veux gagner de l'argent. Il faut développer de nouveaux comportements grâce à des signaux financiers.)
Mes activités sont à 50% pour les développeurs éoliens et 50% pour les collectivités territoriales.
Lorsque les collectivités délimitent elles-mêmes les zones où elles veulent de l'éolien, j'ai affaire à des maires qui dînent avec des développeurs qui leur font miroiter des millions d'euros de taxe pro.

Solutions :
Sur l'éolien, tout le monde est d'accord sur le fait que le off-shore est une solution. Projet au large de Dieppe ( ?), colossal. 50 éoliennes de 5M Watt (160 mètres de haut). Le raccordement coûte cher.
Mon entreprise a crée une filiale pour surfer sur la vague des énergies photovoltaïques.

- Solaire personnel (chacun chez soi. On fantasme sur les panneaux solaires alors que toutes les entrées de villes se ressemblent avec tous ces entrepôts.) Les panneaux chauffe eau sont assez rentables (transfert de chaleur).
En 2012, il faut que toutes les maisons soient à 50kW/h de consommation.
- On fait du solaire pour le revendre (sauf que cela revient plus cher d'être autosuffisant que de revendre la totalité de sa production à EDF )
- On met des panneaux sur des entrepôts qui disposent de fibres ciments, cependant il faut des gens intéressés prêt à prendre le risque que tout s'écroule s'il y a des ratés. (cela est considéré comme de l'architecture et le responsable peut faire de la prison)
- Solution proposée dans le programme de « Vernon, une ville pour tous : Création d'une Société coopérative d'intérêt collectif ; fédérer des investisseurs privés et des collectivités publiques ensemble avec une gouvernance transparente.
Pour éviter que certains comportements déviants ne se matérialisent, la coopérative c'est un bon moyen.
- Economie d'énergie avec mise en place d'agenda 21 (rapport Bruntland, conférence de Johannburg) : la CASE a mis en place ça mais pas la CAPE.
Démarche participative essentielle.

(Question : est-ce qu'on peut poser des panneaux solaires sur des hypermarchés ? sur des usines ? Oui, ils sont en train de le faire.)

La coopérative ne pourra pas satisfaire tout le monde selon Guénolé. Comment trouver un mode où des gens ne seront pas déçus ?
Emmanuel répond : Tu peux aussi créer un espèce de fond où les riverains peuvent financer ces projets. On a une bonne marge pour rémunérer les investisseurs dans ce domaine.


Conclusion :
Je connais M. Gantier, responsable de l'éolien en Normandie, influent auprès du préfet de Rouen, il vient toujours en réunion avec un petit papier avec tous les projets. Virtuellement, la Haute Normandie est couverte d'éoliennes.
E : Thèmes qui nous interpellent énormément et qui semblent convaincre Corinne Lepage.

II : Les Européennes

Vivre autrement, de Corinne Lepage (livre)
Comment changer les comportements. Construction d'une Europe politiques qui intègre ces critères.
Sur Vernon, Corinne Lepage viendra le 18 mai, elle arrivera vers les 15 heures 45 à Vernon. Nous lui avons proposé « L'arbre aux légumes » à St Marcel, production biologique et projet d'insertion. Visiter le jardin et faire une conférence de presse.
La visite serait à 16h.
La conférence serait de 17h45 à 18h45.
Apéritif démocrate de 19h à 19h45.
Débat public à la salle Maubert à 20h.

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.224.100.134) if someone makes a complaint.

Report abuse